Actualités

Article du VAR Ramonville Saint-Agne – Sept 2018

Article du VAR Ramonville Saint-Agne – Sept 2018

Effets du changement climatique : tous concernés !

En juin, nous expliquions les dégâts au Sénégal (voir notre article). En septembre, nous pointons la canicule et les moustiques tigres que nous avons subis cet été, effets locaux de la spirale enclenchée sur notre planète. Nous aussi, nous sommes impactés. Les +2ºC seront atteints bien plus vite que prévu dans le pire des scénarios. Pour contenir le phénomène, la solution réside dans une vraie transition écologique et solidaire, à mettre en œuvre y compris à notre échelle communale.

 

Les gouvernements ont les mains liées aux intérêts économiques. Ils peinent à prendre ce virage pourtant urgent et salutaire ! L’espoir est donc du côté des collectivités locales et des citoyens qui peuvent jouer un rôle déterminant en impulsant, soutenant, et finançant la ville en transition, une ville à la fois durable et de résilience.

 

Qu’attendons-nous à Ramonville pour s’engager vraiment. C’est pourtant facile de prévoir une place Marnac verte au lieu de 70% de béton avec des places de parking végétalisées ou de ne pas bétonner comme autour de l’école Sajus (contrairement à l’engagement pris par le Maire en conseil municipal d’étudier les options que nous proposions), de planter des arbres dans les espaces publics et à l’occasion des chantiers de rénovation (1 arbre vaut 5 climatiseurs !) …

exemple du parking totalement bitumé construit sur un jardin:

   

l’ancien jardin  transformé en nouveau parking Sajus bitumé, noir, sans arbre  …

 

 

 

Exemple de parking avec écoulement et en partie végétalisé

Des options de parking absorbant l’eau de pluie et avec végétalisation existent pourtant:

 

 

 

 

 

Il y a dans notre ville de nombreuses volontés pour changer les choses, prendre des initiatives, et ainsi « faire ensemble notre part ». Alors qu’est-ce qu’on attend ? Des actes plus que des discours, une nouvelle équipe municipale qui saura impulser à bras le corps des dynamiques avec les citoyens. Bousculons le train train actuel qui se borne à faire des déclarations d’intention et à signer des chartes … Sinon quelles conditions de vie laisserons-nous à nos enfants ?

 

Même la mairie de Paris modifie son revêtement des écoles pour amener un peu plus de fraicheur en remplaçant le bitume noir du sol par un nouveau béton absorbant:

Plus d’espaces verts et d’arbres, un jardin pédagogique, un nouveau béton absorbant et une fontaine pour plus de fraîcheur pour nos enfants. Voici la nouvelle cour de l’école Charles Hermite, une des 3 nouvelles « cours oasis » de inaugurées pour cette .

 

Pour le groupe Solidarité, Ecologie, Démocratie

Henri AREVALO, Bernard HOARAU, Jean Pierre PERICAUD, Laure TACHOIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.