Actualités

Article du VAR Ramonville Saint-Agne – Fev 2019

Article du VAR Ramonville Saint-Agne – Fev 2019

La démocratie participative mise au ban … !

 

À l’heure où le pays est traversé de toutes parts par une révolte citoyenne qui réclame en particulier beaucoup plus de démocratie et d’intervention des citoyens dans la vie de la cité, la pratique de la démocratie participative au niveau local est un enjeu pour le futur.

Notre famille politique porte cette revendication depuis longtemps. Nous nourrissions quelques espoirs, vite douchés avec une opération qualifiée abusivement de budget participatif qui se résume à confier 30.000 € aux conseils de quartier. Il y a d’abord le montant, que l’on peut trouver ridicule. Le diable se nichant dans les détails, c’est la méthode qui fait défaut. Par exemple, pour donner son avis, on peut se rendre en mairie. Et là, surprise, pas de détails des projets, pas d’explication des choix, une simple feuille où classer les projets sans mode d’emploi. A nouveau, un simulacre de consultation. Connaitrons-nous un jour quel aura été le niveau de participation ? Évidemment non !

Une vraie démarche de budget participatif consisterait à informer la population et à organiser des débats sur le taux des impôts, les dépenses et les investissements prioritaires afin de définir les orientations du budget global communal. Que nenni, inimaginable pour la majorité ! Rien de surprenant pour nous quand on sait comment dans notre conseil municipal l’expression des élu.e.s minoritaires n’est jamais considérée… Quand la démocratie de délégation est mal traitée, comment la démocratie participative pourrait-elle, elle, être bien menée ?

Bref, à l’instar de beaucoup de projets de la municipalité, on a un monde entre les intentions affichées et les actes. Et les citoyens en ont marre que la politique se résume à la com’.

Site et contacts :  http://www.ramonville2014.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.